Semaine 14

Cafétéria d’un hôpital. Patients et médecins s’y côtoient. Deux hommes s’installent en pyjama et robe de chambre. Une femme pousse péniblement son arbre à perfusions jusqu’au comptoir. Un doute persiste quant aux personnes habillées en civil – malades ou visiteurs ? Seuls les toubibs se distinguent. La bonne santé porte une blouse blanche.

Il souffre moins de la chaleur que d’un début de saturnisme sous ce soleil de plomb.

Vision onirique de miasmes libérés par un éternuement et s’envolant vers le ciel comme des ballons colorés gonflés à l’hélium – à chaque ballon est accroché ce message : « Préparez vos mouchoirs ! »

La fièvre nous fait voir des choses que sans elle nous ne verrions jamais : monde vitreux, formes étranges, bizarreries colorées, rêves baroques, visions délirantes, médecin, thermomètre.

J’ai cru longtemps que la fuite des cerveaux signifiait que de la matière grise s’échappait par le nez, la bouche, les oreilles, pour flotter dans les airs et s’enflammer au moindre éclair d’intelligence.

Et si les rides creusées par le temps transposaient sur nos visages la technique du pneu rechapé ? En contraste avec la jeunesse et sa fougue, l’âge et l’expérience évitent en effet certains dérapages.

La disparition programmée de l’antenne râteau m’attriste. Avec la cheminée elle habille depuis longtemps les toits de sa silhouette tendue vers le ciel. L’une et l’autre me paraissaient inséparables. C’est la physionomie des maisons qui s’en trouve alors changée, leur canopée amputée. Un élément familier disparaît peu à peu du paysage. Comme si les vaches n’avaient bientôt plus qu’une corne, ou les lapins qu’une oreille.

La littérature, la poésie, la chanson regorgent d’images et de métaphores foudroyantes. Or leur bonne réception dépend uniquement de leur impact et de leur force. Une portée large et sans limite. De la HD sans décodeur.

Métaphore : art de la chose vue.

Suffocation, contorsions, spasmes, frétillements : familiarité troublante de l’épileptique avec le poisson sur la berge.

Elle fait corps avec son arme et se fait sauter l’abdomen à chaque attaque : l’abeille est un candidat idéal à l’attentat suicide.

Le discours sur la fin de la retraite par répartition a si bien pénétré les âmes, que l’on peut voir bébé mettre pots et cuillères de côté pour se constituer un capital de Blédina et de compote, en prévision de lendemains frugaux et édentés.

Et l’on apprend que le panama est un chapeau à large bord et souple dont la matière artisanalement tissée selon un geste séculaire est le papier monnaie.

Publicités